top of page

L'Evangile expliqué sans mots bizarres

Selon les gens avec lesquels on discute, on a parfois l’impression qu’il existe plusieurs Jésus. Ce nom peut évoquer une religion, le petit enfant dans la crèche que l’on voit à Noël, ou un homme religieux représenté en statue dans les églises, en agonie sur une croix. Pour certains, il s’agit d’un philosophe ou d’un sage ayant véhiculé de bonnes paroles et une bonne morale : peut-être que si l’on suit ses paroles, on sera une bonne personne, acceptée au paradis ? D’autres disent de lui qu’il est Dieu ayant pris une forme humaine et qui aurait opéré des miracles et des guérisons sur la Terre.


Mais qui est réellement Jésus ? Allons donc voir ce qu’en dit la Bible, cet ensemble de livres qui parlent le mieux de lui.


Il y a 2000 ans, Dieu, qu’on appelle “le Père” et qui est un esprit, est venu vivre sur terre en prenant un corps humain, pour se mettre à notre niveau. Dieu qui est Tout Puissant, au-dessus de tout ce qui existe, s’est abaissé, abaissé, abaissé, jusqu’à notre condition humaine, pour venir vivre dans un corps humain : celui de Jésus. C’est pour cela que Jésus est né d’une femme, Marie, mais qu’il n’a pas été conçu par un père terrestre. Parce que Jésus, c'est Dieu qui, voulant se mettre à notre niveau, a pris un corps humain et s’est implanté dans le ventre de Marie. Mais pourquoi a-t-il fait cela ? Dieu est esprit, cela signifie qu’il est invisible pour nos yeux. Mais ce n’est pas parce qu’on ne le voit pas qu’il n’existe pas. Dieu existe bien, et avant qu’il ne prenne une forme humaine pour parler aux hommes en face à face, Il parlait déjà à leurs cœurs : au travers de leurs pensées, de leurs rêves, et de multiples autres manières. Mais pourquoi Dieu est-il venu vivre une vie d’homme sur la Terre ?


A cause du Mal.


Le Mal, celui qui nous fait rater le but de la vie chaque fois que nous n’agissons pas de la bonne manière. A l’origine, l’homme était censé vivre avec Dieu, connaître sa volonté et être d’un commun accord avec lui. Cela produisait la vie, le bon. Mais chaque homme, individuellement et collectivement, a décidé de ne pas écouter cette petite voix intérieure qui lui dit : “Non, attention, si tu fais ça, tu feras du mal à untel.” ou : “Si tu t’engages là-dedans, ça se terminera mal.” Chaque homme a préféré faire ce qu’il voulait, plutôt que d'écouter les recommandations de Dieu.


L’homme, ainsi dominé par le Mal, fonçait droit dans le mur, car le Mal attire la mort; c’est une loi spirituelle. Et pour Dieu qui nous aimait tellement, cette situation lui était insupportable. Il voulait nous sauver de cette spirale du Mal dans laquelle nous nous entraînions tous. C’est pour cela qu’il est venu en personne. Il est venu partager notre condition en prenant un corps humain : Jésus. Vers l’âge de 30 ans, Jésus s’est mis à annoncer un message particulier : il encourageait les gens à lui faire confiance et à changer d’attitude. Il ne s’adressait pas uniquement aux biens portants ou aux gens qui croient beaucoup au spirituel, ni aux bons religieux droits dans leurs bottes. Jésus s’adressait à tous, parce que TOUS les hommes ont un problème avec le Mal. Il est aussi venu pour ceux qui sont angoissés et qui ne trouvent pas la paix intérieure. Il est venu pour ceux qui ne trouvent pas le repos. Il a dit : “Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et je vous donnerai du repos”.


Toi qui lis ces lignes, peut-être que tu te sens seul. Pourtant, tu sembles avoir tout ce qu’il te faut : un boulot qui te plait, un toit pour dormir, une famille qui t’aime... Mais quand tu rentres le soir et que tu te poses un peu, tu te sens terriblement seul. Alors tu te réfugies dans des activités pour échapper à cette réalité : le téléphone, les jeux, les films, la lecture, ou le sport. Jésus est venu remplir ce vide-là. Il est venu pour guérir tes souffrances intérieures, pour te donner la force de pardonner à ceux qui t’ont fait du mal. C’est trop dur de faire ces choses par toi-même, alors il est là pour ça : changer tes aspirations pour qu’elles soient conformes aux siennes et à ce qui est bon.


Au-delà de ça, Jésus a fait de nombreux miracles : il guérissait tous les malades qui venaient à lui, il chassait les mauvais esprits de ceux qui étaient oppressés, il apportait la vie partout où il allait, cela débordait de lui ! Son amour pour les gens était vrai car il ne recherchait pas son intérêt personnel, mais à démontrer l’amour de Dieu.


Puis Jésus a annoncé à ses disciples une chose difficile : il allait livrer sa vie à ceux qui lui en voulaient. Il allait mourir et revenir à la vie trois jours plus tard. En effet, Jésus n’avait pas perdu de vue son but principal, sa mission première : LIBÉRER L’HOMME DU MAL.

Et c’est ce qu’il s’est passé : en l’espace d’une nuit et un jour, il s’est fait arrêter par ceux qui lui en voulaient. Il s’est fait battre, moquer, fouetter, insulter et clouer sur une croix (c’était une méthode romaine de mise à mort courante à cette époque) à cause du Mal. Et comme il l’avait dit, trois jours après, il est revenu à la vie.


Avant de retourner auprès de Dieu, Jésus nous a laissé des informations importantes pour nous permettre de garder le bénéfice de tout ce qu’il était venu faire et de continuer à vivre selon ses directives. Il a dit à ceux qui croient en lui qu'ils devaient naître de nouveau (voir article). C’est-à-dire se détourner du Mal, se faire immerger dans l’eau pour s’associer à sa mort et sa résurrection, et demander que l’Esprit de Dieu vienne habiter en soi. Toute personne née de nouveau est alors LIBRE DU MAL duquel elle était esclave. Le fait de se faire immerger dans l’eau en croyant en ce que Jésus-Christ a fait, a en effet une puissance de par la foi qu’on y met : on enterre définitivement notre ancienne vie vécue dans le Mal, on s’associe à la mort de Jésus lorsque l’on va sous l’eau et à sa résurrection au moment où on en ressort. Puis on reçoit son Esprit en l’invitant à entrer en nous. A ce moment-là, nous sommes véritablement libres du Mal : et nous sommes exactement comme Jésus, avec le même Esprit. Nous ne sommes plus obligés de faire le Mal lorsqu’il se présente à nous ! Nous sommes équipés pour pouvoir lutter contre le Mal et ne pas céder aux tentations.


C’est cette vie que Jésus nous appelle à vivre : naître de nouveau pour redémarrer une nouvelle vie, libres du Mal, de nouveau connectés à Dieu pour vivre une relation avec Lui. Jésus est vivant : par son Esprit, il veut vivre en toi. Il veut te parler, s’installer dans ta vie pour que tu puisses goûter à cette vie, être guéri, délivré, libéré, et demeurer dans sa paix.




64 vues
bottom of page